Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > La Journée européenne des langues : Traduisons l’Union européenne !< Page Précédente

La Journée européenne des langues : Traduisons l’Union européenne !

La Maison de l'Europe | La Journée européenne des langues : Traduisons l’Union européenne !

En 2001, la Journée européenne des langues a été créée par le Conseil de l’Europe (CoE) et l’Union européenne (UE). Depuis 18 ans, tous les 26 septembre, 45 Etats européens promeuvent ainsi l’apprentissage des langues et célèbrent la diversité linguistique sur le continent européen.

 

Quoi de mieux que la devise de l’Union européenne (UE) « Unie dans la diversité » pour symboliser la diversité linguistique de l’UE. Cette devise a en effet été traduite dans les 24 langues officielles de l’Union, si bien que, si un europhile britannique venait à scander „United in diversity“ dans une manifestation anti-Brexiter, un allemand, lui, dirait „In Vielfat geeint“, et un hongrois „Egység a sokféleségben”.

 

Afin de promouvoir au mieux cette diversité, tous les 26 septembre, les Etats membres de l’UE célèbrent, aux côtés d’autres pays européens, la Journée européenne des langues.

 

> Une Union au 24 langues officielles

 

En 1957, seules 4 langues étaient reconnues comme langue officielle de l’UE. Ce chiffre a cependant augmenté au fil des vagues d’adhésions successives à l’organisation européenne. Chaque Etat membre est en effet libre de choisir la langue qu’il souhaite faire reconnaître comme officielle au sein de l’UE. Par exemple, Malte a pour langues officielles l’anglais et le maltais. Cependant, la langue de Shakespeare étant déjà reconnue, en 2004, le nouvel Etat membre décidait de faire officialiser le maltais à l’échelle européenne. A l’heure actuelle, ce sont ainsi 24 langues qui sont reconnues officiellement.

 

Mais ce chiffre pourrait tomber à 23 avec le Brexit. What ? How is it possible ? Et oui ! Etant donné que seul le Royaume-Unis a fait reconnaître l’anglais comme langue officielle de l’UE, son départ de l’UE pourrait provoquer le départ de l’anglais de la liste des langues officielles ! But don’t worry, pour l’instant la question reste en débat !

 

> Méli-mélo linguistique : comment les institutions s’y retrouvent-elles ?

 

L’UE dispose d’un des plus grands centres de traduction. Une Direction Générale de Traduction (DGT) se charge de traduire les documents écrits, et notamment les textes de droit. En effet, pour qu’un texte législatif soit reconnu et puisse être applicable dans un Etat membre, il doit être traduit dans la langue officielle déclarée par celui-ci. Et l’enjeu est grand, puisqu’il s’agit d’établir une traduction permettant une compréhension identique de principes juridiques ne connaissant pas forcément de correspondance d’un Etat membre à l’autre…

 

Inutile de le préciser donc, il est plus facile de travailler au sein des institutions européennes si l’on maîtrise plusieurs langues. Afin de promouvoir leur apprentissage, la Commission européenne organise d’ailleurs pour les jeunes lycéens un concours de traduction, le « Juvenes Translators ». Vous avez jusqu’au 20 octobre pour enregistrer la candidature de votre école. ¡Vamos !

 

Les nouvelles technologies : une aide pour la traduction ?

 

En octobre 2018, Guillaume Klossa rendait un rapport au Vice-Président de la Commission européenne, Andrus Asip, sur l’écosystème des médias. Dans ces 14 recommandations, il suggérait de s’aider de l’Intelligence Artificielle (IA) pour traduire de manière instantanée des chaînes de télévisions ou encore des articles de journaux et les diffuser à l’échelle européenne. En effet, selon lui, l’IA pourrait changer notre perception et notre façon de communiquer.

 

Les médias seront donc certainement amenés à se transformer et se réinventer dans les années à venir, notamment au sein de l’UE où l’on pourrait imaginer des médias communs aux 28 Etats membres et qui feraient pleinement partis de la culture populaire. Sur ce point, Arte peut être considéré comme un précurseur en étant une chaîne binationale entre la France et l’Allemagne.

 

Le 26 septembre, célébrons donc ensemble notre diversité linguistique ! Apprenons des langues afin de mieux comprendre les schémas de pensée de nos voisins ! Essayons de penser le multilinguisme et la traduction en dehors des institutions pour rassembler les citoyens européens…

 

A l’occasion de la Journée européenne des langues, à partir de 18h30, la Maison de l’Europe de Paris vous invite à sa conférence : « La Journée européenne des langues : place à l’innovation ». Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

Article rédigé par le Centre d'Information Europe Direct de la Maison de l'Europe de Paris et publié par France Soir le 18/09/2019 

 

Cliquez ici pour trouver la version en PDF 

 

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz