Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > Le Conseil de l'Europe vous aide à "décoder l'intelligence artificielle"< Page Précédente

Le Conseil de l'Europe vous aide à "décoder l'intelligence artificielle"

La Maison de l'Europe | Le Conseil de l'Europe vous aide à \

Le Conseil de l'Europe vous aide à "décoder l'intelligence artificielle" et à comprendre les dangers que celle-ci peut représenter pour la protection de vos droits grâce aux recommandations de sa Commissaire aux droits de l'Homme dans un document "Décoder l’intelligence artificielle : 10 mesures pour protéger les droits de l’homme (2019)".

 


Les technologies axées sur l'intelligence artificielle (IA) sont de plus en plus présentes dans notre vie quotidienne, y compris dans les appareils ménagers et les applications de médias sociaux. De plus en plus intelligents et sophistiqués, ils sont également utilisés par les services publics dans les domaines de la justice, du bien-être et de la santé pour résoudre des problèmes et prendre des décisions indépendamment de toute intervention humaine.

 

 

Cela offre de grandes opportunités mais implique également des risques avec des conséquences réelles et sérieuses pour les individus, y compris des violations potentielles de leurs droits fondamentaux. Les systèmes d'IA devraient donc être contrôlés et modérés par les autorités publiques.

 

 

La publication intitulée «Décoder l’intelligence artificielle: 10 étapes pour protéger les droits de l’homme» s’adresse en particulier aux personnes impliquées dans le développement ou l’application de systèmes d’IA.

 

 

Les recommandations incluent une surveillance régulière des systèmes d'IA pour voir s'ils ne portent pas atteinte aux droits de l'homme, ainsi qu'une évaluation de la manière dont les décideurs collectent et influencent les intrants et interprètent les résultats des systèmes d'IA.

 

 

Des organes de surveillance devraient être mis en place pour traiter les plaintes de personnes affectées négativement par une décision informée uniquement ou de manière significative par un système d'IA.

 

 

En outre, les autorités publiques devraient suivre le nombre et le type d'emplois créés et perdus à la suite du développement de l'IA et adapter les programmes d'enseignement en conséquence.

 

 

Les versions anglaise et française de la publication peuvent être commandées via docrequest@coe.int. Elles sont également disponibles au téléchargement en cliquant ici.

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz