Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > L'Association > Éditos et actualités de la Présidente > Ramatuelle - Mots de la Présidente en hommage à Gérard Philip< Page Précédente

Ramatuelle - Mots de la Présidente en hommage à Gérard Philip

La Maison de l'Europe | Ramatuelle - Mots de la Présidente en hommage à Gérard Philip

De plus dans plus de festivals s'européanisent ("Aix Arles Avignon, cet été, les festivals de Provence se font l'écho d'une Europe en perpetul mouvement", supplément Le Monde du 02/06/2019). A l'occasion du festival Ramatuelle, Mme Lalumière a écrit un texte qui sera disponible dans les brochures distristribuées pour l'occasion. Il s'agit d'un festival de théâtre et de variété qui a lieu du 27 juillet au 11 août 2019.

 

 

Un festival culturel est un moment de bonheur : voir de belles œuvres, ressentir des émotions, évoquer la personnalité si attachante de Gérard Philip…Heureux sont les participants au festival de Ramatuelle.

 

Mais, un tel festival est aussi l’occasion d’exposer et d’échanger des idées, de réfléchir ensemble et de s’interroger sur l’état de notre société et sur les lignes de force qui la traversent.

 

Aujourd’hui, c’est sur l’Europe et sur la culture en Europe que je voudrais mettre le projecteur, en insistant sur les idées, les principes, les valeurs qui sous-tendent ce que l’on appelle la culture, voire la civilisation européenne et le projet européen. En effet, lorsque l’on parle de culture en Europe on ne pense pas seulement à cette mosaïque de chants, de danses, de pratiques qui font l’originalité et le charme des différents peuples européens. On pense aussi, et c’est le cas ici, aux grands principes qui nous sont communs et nous autorisent à parler d’une véritable « civilisation européenne ».

 

Les européens sont fiers de leur culture d’une richesse incroyable. C’est l’héritage de près de trois millénaires. Certes, il n’est pas question de prétendre que la culture européenne est supérieure aux autres. Mais on ne peut nier son ampleur, sa richesse et le fait qu’elle a beaucoup évolué au cours d’une très longue histoire.

 

C’est le cas notamment des principes, des valeurs, de la philosophie politique sur lesquels nos ancêtres ont construit leur société. Nous avons tout connu : des régimes autoritaires, des royaumes, des empires, des démocraties, des régimes de libertés, des régimes sans libertés etc…Au XX siècle, c’est-à-dire hier, nous avons connu le IIIème Reich allemand niant ouvertement les droits de l’homme avec l’extermination des juifs, des tziganes…Nous avons connu des guerres coloniales…Nous avons connu des régimes totalitaires non seulement celui de Hitler mais aussi celui de Mussolini, celui de Franco ou de Salazar, celui de Staline…Où étaient passées les diverses cultures natonales et la grande culture européenne dont nous devions être si fiers ?

 

C’est dans ce contexte, dans les années cinquante, qu’une poignée de responsables politiques particulièrement clairvoyants et volontaires, les Pères Fondateurs, se sont lancés dans la « construction européenne ». Ils ont créé d’abord, dès 1950 à Strasbourg, le Conseil de l’Europe qui adopta la Convention européenne des Droits de l’homme, puis fut créée la Communauté Economique Européenne par le Traité de Rome en 1957. Celle-ci deviendra l’actuelle Union Européenne après 1992.

 

Ces créations étaient une véritable Révolution de très grande ampleur après des années au cours desquelles les européens avaient régréssé dans un véritable retour à la barbarie.

 

Après 1989, avec la chute du Mur de Berlin, l’Europe humaniste et démocratique, pluraliste et libérale s’est étendue aux pays d’Europe centrale et orientale.

 

Désormais, en principe, la paix sera possible puisque tous les partenaires respecteront un socle de valeurs fondamentales adoptées officiellement et solennellement par tous les pays membres de Conseil de l’Europe et de l’Union européenne.

 

Mais, aujourd’hui, nous sommes en 2019. Et on constate beaucoup de changements dans le monde.

 

Plus que jamais des pays, y compris en Europe, choisissent des formes de pouvoir autoritaires, critiquant les valeurs humanistes, l’état de droit, l’indépendance de la justice, les droits de l’homme etc… On voit revenir des discours xénophobes, racistes, anti-sémites et anti-islamistes. Certains dirigeants aiment jouer les rapports de force, comme ils le font aujourd’hui, aux Etats Unis ou en Russie.

 

C’est un retour en arrière, et c’est inquiétant.

 

Le festival est une fête à Ramatuelle, la mémoire de Gérard Philip est toujours présente. On voudrait que ce soit signe de bonheur et de paix pour toujours…

 

Catherine Lalumière

 

02/07/2019

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz