Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > L’Union européenne, acteur majeur sur la scène diplomatique internationale ?< Page Précédente

L’Union européenne, acteur majeur sur la scène diplomatique internationale ?

La Maison de l'Europe | L’Union européenne, acteur majeur sur la scène diplomatique internationale ?

Le Service européen pour l'action extérieure, dirigé par Federica Mogherini, existe depuis presque dix ans mais reste toujours inconnu des Européens. Ce manque de visibilité est-il le premier signe des failles de la diplomatie européenne ? A l’heure actuelle, l’Union européenne a-t-elle réellement vocation, et qui plus est les moyens, d'occuper une position diplomatique forte sur la scène internationale ?

 

L'Union européenne a souvent souffert, et souffre encore aujourd'hui, de nombreuses critiques relatives à sa place diplomatique sur la scène internationale. Souvent qualifiée de « soft power » ou « puissance douce », positivement par ses supporteurs mais péjorativement par ses détracteurs, la diplomatie européenne est incarnée depuis le traité de Lisbonne par le Service européen pour l'action extérieure (SEAE). C'est ainsi que la coopération en matière de sécurité, la mutualisation des forces européennes ou encore la défense commune se sont entremêlées au sein de ce Service, dirigé par Federica Mogherini, actuelle Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et ont fait place, pas à pas, à une diplomatie européenne.

Quels objectifs pour le Service européen pour l’action extérieure ?

 

Lancé formellement le 1er janvier 2011, le SEAE s'était alors fixé trois objectifs principaux pour la période 2011-2012. Premièrement, la création d’un SEAE opérationnel ; deuxièmement, l’établissement de relations plus étroites avec les voisins de l’Europe dans le but de promouvoir la démocratie, la stabilité et la prospérité ; et troisièmement, l’établissement de partenariats stratégiques solides avec les acteurs mondiaux existants et émergents. Le SEAE s'était également fixé un but plus global, celui de promouvoir la paix dans le monde par la prévention des conflits, du désarmement et la lutte contre le terrorisme en vue de faire face aux menaces mondiales et interrégionales et d’encourager et soutenir le développement économique des pays moins développés.

 

En 2012, le SEAE, en plus d'un bureau à Bruxelles, était composé de 139 délégations et bureaux de l’Union européenne dans le monde entier lui faisant office d'ambassades et assurant la représentation extérieure de l'Union auprès des pays tiers mais aussi des organisations internationales. S’érigeant de la sorte en tant qu’acteur politique mondial et régional, la politique diplomatique de l'UE s'est fondée sur le respect des valeurs fondamentales de l’UE en matière de démocratie, de droits de l’Homme, et de consolidation de l’état de droit.

 

Quelle influence à présent et à l’avenir ?

 

Dans un rapport Ipsos publié en 2017 et réalisé sur un échantillon de personnes issues de 25 pays du monde entier, 54 % des répondants étaient d’accord sur le fait que, ensemble, les pays de l'Union européenne exercent une plus grande influence sur le reste du monde. 53% des sondés pensaient également que l’UE parviendrait mieux à résoudre les problèmes mondiaux que ses différents Etats membres pris séparément.

 

Pourtant, la politique étrangère de l’Union européenne est aujourd'hui encore en grande partie une compétence nationale, réduisant ainsi par nature la possibilité pour l'Union d’agir d'un point de vue diplomatique sur la scène internationale. De plus, alors que la France et le Royaume-Uni pouvaient favoriser les intérêts de l’UE grâce à leur siège de membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, le contexte du Brexit met à mal cette coopération. Ainsi, à cette échelle, le poids diplomatique de l’Union pourrait ne plus être le même. L'Union pourra cependant toujours compter sur des Etats membres tels que l'Allemagne, qui tend à accroître son implication sur la scène internationale depuis plusieurs années, ou encore la Suède.

 

 

Pour en savoir plus, assistez à notre conférence du 17 avril sur le thème « L'Union européenne, un acteur majeur sur la scène diplomatique internationale ? ». Pour vous inscrire à l'événement, veuillez cliquer ici.

 

Veuillez trouver la version en PDF en cliquant sur ce lien 

 

Article rédigé par le Centre d'Information Europe Direct de la Maison de l'Europe de Paris et publié par France Soir le 10/04/2019

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz