Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > Projet "Roumanie, surprends-nous !" - Globe Reporters < Page Précédente

Projet "Roumanie, surprends-nous !" - Globe Reporters

La Maison de l'Europe | Projet \

Après le Mali, le Laos, le Sénégal, Haïti, la Tunisie, le Liban, le Vietnam, le Bénin, etc. Globe Reporters propose de découvrir la Roumanie. Dans le cadre de leur projet "Roumanie, surprends-nous !", Globe Reporters propose une correspondance avec des journalistes en reportage pendant 7 semaines en Roumanie.


 

Les thèmes de reportage abordés seront l'éducation, la vie quotidienne, la culture, les arts, la francophonie, l'économie, l'environnement et le développement durable, l'histoire, la géographie, le carnet de route, la solidarité, etc.

 

Pourquoi la Roumanie ? 

 

Bastion de la francophonie en Europe de l’Est, la Roumanie alimente de nombreux fantasmes et clichés. Pourtant, ce pays mal connu offre une réalité complexe : le bouillonnement de Bucarest, la capitale, tranche avec la vie à la campagne, restée très traditionnelle. La rigueur de l’hiver dans les montagnes deTransylvanie contraste avec la douceur des côtes de la Mer noire. Terre d’émigration, la Roumanie est constituée d’une mosaïque de peuples, hongrois, ukrainiens, roms ou encore croates. Les traditions encore vivaces et la culture roumaine rendent ce pays fascinant, à la fois proche et loin de nous. Près de 30 ans après la fin de la dictature, la Roumanie, arrimée à l’Union européenne depuis 2007, est traversée par des mouvements contradictoires : tentations autoritaires, mobilisation citoyenne contre la corruption, etc. Une partie du séjour sera consacrée à la découverte du delta du Danube et de la côte sur la Mer noire.

 

Avant la correspondance

 

Les journalistes de l’association prennent contact avec les « rédactions » et rendent visite aux élèves/jeunes si cela est possible ou organisent une visioconférence. Un dialogue s’instaure sur le journalisme en général puis sur la correspondance et les reportages à venir.

 

Pendant la correspondance :

 

Le temps fort est la correspondance entre les « rédactions » et les journalistes « envoyés spéciaux ». Journalistes et rédactions échangent via Internet sur un mode participatif.

 

Les enquêtes émanent d’un dialogue et d’une concertation entre les globereporters, les pédagogues et les journalistes. Les reportages sont en cohérence avec les objectifs des pédagogues et leurs programmes. Les globe-reporters élaborent les questionnaires à partir de leurs propres recherches.

 

Sur le terrain, les journalistes se chargent de trouver des interlocuteurs francophones en mesure de leur répondre.

 

Les documents multimédias collectés (textes, éléments sonores, photographies, iconographies et vidéos) sont immédiatement mis en ligne pour que les rédactions puissent les découvrir au plus tôt. Les élèves peuvent réagir et solliciter des compléments.

 

Cette matière journalistique brute est classée par rubrique (éducation et jeunesse, culture et francophonie, économie, politique,solidarité internationale, vie quotidienne).

 

Après la correspondance : 

 

La récolte d’informations brutes est analysée, triée, mise en forme pour être retransmise selon une forme qui est décidée par les pédagogues et les rédactions (journal, carnets de voyage, émission de radio, blogs, etc).

 

Une production journalistique étant le fruit commun de travaux personnels, le projet mobilise les globe-reporters de manière individuelle et collective. Ils s’approprient des savoirs et des techniques pour parvenir à des réalisations collectives. Ils développent également leur imaginaire et leur créativité.

   

Les productions médiatiques sont mises en valeur sur le site du projet. Elles sont diffusées dans les établissements scolaires à destination des parents et des autres élèves.

 

En fin de projet, les journalistes contactent à nouveau les classes pour des rencontres « retrouvailles ». 

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz