Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > Une Europe qui tient ses engagements : la Commission présente des idées en vue d'une Union européenne plus efficace< Page Précédente

Une Europe qui tient ses engagements : la Commission présente des idées en vue d'une Union européenne plus efficace

La Maison de l'Europe | Une Europe qui tient ses engagements : la Commission présente des idées en vue d'une Union européenne plus efficace

 

Mercredi 14 février, le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a présenté un certain nombre de mesures concrètes afin de rapprocher l'Union européenne de ses citoyens européens. Cette déclaration intervient avant la réunion informelle du 23 février 2018 qui rassemblera les dirigeants européens.

 

Faire appel aux partis politiques européens pour permettre ce rapprochement.

 

Parmi les suggestions, Jean-Claude Juncker ferait appel aux partis politiques. L’idée est de les inviter à désigner leurs têtes de liste et de lancer leur campagne électorale plus tôt. Les liens entre partis nationaux et européens permettront aux électeurs de mieux s’identifier aux candidats et aux programmes politiques qu’ils préfèrent. Cette meilleure transparence passe par l’utilisation des logos des partis lors des campagnes et sur les bulletins de vote. La Commission européenne appelle les partis nationaux à se positionner plus clairement sur les questions européennes d’importance, exprimer leur intention de participer à des groupes politiques au sein du Parlement européen et préciser leur choix pour la fonction de président de la Commission européenne.

 

Par ailleurs, le Conseil européen doit décider quelle sera la composition du Parlement européen pour la législature 2019-2024. Avec le Brexit, les sièges vacants pourraient être réservés à une circonscription transnationale, la porte, pour une telle solution, ayant été laissée ouverte par le Parlement européen. Cette circonscription renforcerait la dimension européenne des élections. En effet, les candidats à celle-ci pourraient atteindre davantage d’électeurs à travers toute l’Europe.

 

Pour continuer à rapprocher les citoyens de l’Union européenne, la Commission européenne continue à promouvoir les listes transnationales bien que leurs mises en œuvre semblent complexes. En effet, elles nécessiteront d’une part l’accord unanime du Conseil et d’autre part une modification de la loi électorale des 27 Etat membres en 2018. Un processus qui s’annonce difficile à amorcer.

 

Depuis 2012, la Commission européenne a tenu près de 500 débats publics interactifs sur 160 sites. Ces rencontres régulières avec les citoyens européens auxquels participent les membres de la Commission, le Parlement européen, les gouvernements nationaux et les autorités locales et régionales devrait s’accroitre. En effet, 500 manifestations supplémentaires devraient être organisées.

 

Les initiatives des Etats-membres pour entretenir ce dialogue citoyen sur l’avenir de l’Europe est salué par la Commission européenne. Elle est disposée à les appuyer en rattachant le processus à la consultation en ligne sur l'avenir de l'Europe, laquelle pourrait rester ouverte jusqu'au 9 mai 2019.

 

Pour retrouver l'intégralité du communiqué de presse de la Commission européenne cliquez ici

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz