Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > Une enveloppe de 98,2 millions d'euros accordée aux États membres pour améliorer la qualité de vie des citoyens< Page Précédente

Une enveloppe de 98,2 millions d'euros accordée aux États membres pour améliorer la qualité de vie des citoyens

La Maison de l'Europe | Une enveloppe de 98,2 millions d'euros accordée aux États membres pour améliorer la qualité de vie des citoyens

La Commission européenne a approuvé un train de mesures en faveur d'investissements d'un montant de 98,2 millions d'euros afin de soutenir la transition de l'Europe vers une économie circulaire à faible intensité de carbone, dans le cadre du nouveau programme de financement LIFE consacré à l'environnement et à l'action pour le climat.

 

 

L’objectif de ces mesures est d’améliorer la qualité de vie des citoyens dans cinq domaines : la nature, l’eau, l’air, les déchets, l’action pour l’environnement.

 

 

Combien de projets ?

Les investissements porteront sur 10 projets en Belgique, au Danemark, en Espagne, en France, en Grèce, en Lituanie, à Malte et en Suède.

  

 

Miguel Arias Cañete, commissaire chargé de l'action pour le climat et de l'énergie, a déclaré à ce sujet: «Ces nouveaux projets serviront de catalyseur pour l'adaptation régionale au changement climatique et l'aménagement de logements efficaces sur le plan énergétique. Ils démontrent qu'une approche du financement à la fois inclusive, intégrée et respectueuse du climat peut mobiliser davantage d'investissements et améliorer la vie des citoyens dans l'ensemble de l'Union.»

 

 

Les dix projets sélectionnés sont dotés d'un budget total de 182,2 millions d'euros, dont 98,2 millions d'euros sont cofinancés par l'Union.

 

 

Dans le domaine de l'environnement, les projets sont dotés d'un budget total de 152,7 millions d'euros, dont 80,2 millions d'euros de cofinancement de l'Union; il est également prévu que ces projets aient recours à quelque 886 millions d'euros de financement complémentaire.

 

 

· Nature: cinq projets mis en œuvre au Danemark, en France, en Grèce, en Lituanie et en Suède contribueront à la préservation de la nature en Europe à une plus grande échelle. Ils permettront, notamment, d'améliorer la mise en œuvre des plans de gestion relatifs aux zones protégées naturelles (Grèce) ou d'encourager les exploitants agricoles à gérer leurs terres d'une manière plus respectueuse de l'environnement. Le projet concernant le Danemark aidera les exploitants agricoles à récolter la biomasse provenant de zones naturelles, grâce à la mise au point de produits spéciaux de grande valeur, vendus avec un gain de 25% au moins.

 

· Eau: les projets mis en œuvre à Malte et en Espagne traitent la question de la pénurie d'eau, en offrant des solutions pour une gestion durable de l'eau, et notamment des investissements dans le traitement et une meilleure réutilisation de l'eau.

 

· Gestion des déchets: le projet mis en œuvre en France vise à améliorer la gestion et la prévention des déchets dans la région de Provence-Alpes-Côte d'Azur, contribuant ainsi à la transition vers une économie circulaire. Le projet a pour finalité d'accroître d'environ 30 % le volume des déchets organiques collectés et de réduire dans une grande mesure le volume des déchets ménagers mis en décharge.

 

 

Dans le domaine de l'action pour le climat, un budget de 29,4 millions d'euros est mis à la disposition de deux projets, dont 17,9 millions d'euros sont financés par l'Union. Ces projets auront aussi accès à plus de 1,16 milliard d'euros de financement complémentaire en faveur des priorités politiques en matière d'efficacité énergétique et d'adaptation au changement climatique.

 

 

· Efficacité énergétique: un projet mis en œuvre en Belgique contribuera à la rénovation de plus de 8 500 logements et à l'amélioration de l'efficacité énergétique de ceux-ci, tandis qu'en Espagne, le projet aidera la région de la Navarre à atteindre ses objectifs en matière d'adaptation au changement climatique à l'horizon 2030.

 

· Adaptation au changement climatique : un projet visant l'adaptation au changement climatique sera mis en œuvre dans la région de la Navarre, en Espagne, et visera notamment la mise en place de systèmes d'alerte précoce des inondations fluviales et des situations d'urgence nécessitant le traitement des eaux résiduaires.

 

 

Retrouvez plus en détails la description des dix nouveaux projets en cliquant sur lien.

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz