Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse

Comment fête-t-on Noël en Europe ?

La Maison de l'Europe | Comment fête-t-on Noël en Europe ?

Les fêtes de fin d’année approchent et avec elles leur lot de traditions et de coutumes en tout genre. L’occasion idéale pour se pencher, de manière non exhaustive, sur les différentes manières dont nos voisins fêtent Noël ! 

 

En Allemagne

 

Pays des marchés de Noël ( Weihnachten soit littéralement "nuit solennelle") l’Allemagne possède de nombreuses traditions relatives à cette période de l’année. C’est notamment le cas de la couronne de l’Avent, faite de branches de sapin tressées et associées à quatre bougies représentant les quatre saisons. Les bougies sont allumées les unes après les autres à l’occasion des quatre dimanches précédant Noël.

Le 6 décembre  les allemands fêtent également la saint Nicolas ! Les plus jeunes déposent ainsi devant la porte de leur chambre des chaussures qu’ils retrouveront le lendemain remplies de cadeaux. A condition d’avoir été sages !

 

En Belgique

 

Les jeunes belges aussi attendent impatiemment Saint Nicolas le 6 décembre de chaque année. Mais attention ce dernier ne se déplace jamais sans le Père Fouettard qui punit les enfants qui n’ont pas été obéissants !

 

Enfin le soir du réveillon les bruxellois se réunissent sur la Grande Place et assistent, à minuit pile, à l’illumination de dizaines de bougies.

 

En Bulgarie

 

Bienvenue en Bulgarie où les fêtes de Noël (Budni vetcher) sont le résultat d’un savant mélange entre d’anciennes traditions païennes et le christianisme orthodoxe. Le soir du 24 décembre les bulgares se retrouvent autour de la table pour déguster 7 plats différents tous végétariens. Le lendemain se déroule le défilé des jeunes Koledari. Le 25 décembre au matin les jeunes garçons des villages du pays visitent chaque maison et demandent à voir le chef de famille. Ils lui chantent alors des chansons lui souhaitant prospérité et joie.

 

En Espagne

 

Le 22 décembre de nombreux espagnols se réunissent autour de leurs télévisions pour assister au tirage d’une gigantesque tombola. Si les espagnols fêtent Noël (Navidad) un peu comme les français ils reçoivent leurs cadeaux le 6 janvier, jour des Rois Mages. Le père Noël est d’ailleurs peu présent dans le folklore espagnol.

 

Le 24 décembre c’est la Noche Buena. Les espagnols se retrouvent en famille autour d’un repas de fêtes très copieux. Les enfants sont souvent invités à aller chanter quelques comptines de Noël aux voisins.

 

Enfin le 31 décembre à minuit tout le monde avale 12 grains de raisin pendant les 12 coups de minuit pour passer la nouvelle année !

 

En Grèce et à Chypre

 

A Chypre et en Grèce on célèbre les fêtes de fin d’années presque de la même manière selon les rites du christianisme orthodoxe. Les cadeaux sont donnés aux enfants non pas le 25 décembre mais le 1er janvier jour de la Saint Basile.

 

Le 24 au matin les plus jeunes passent de maisons en maisons pour chanter les "calanda" (petits poèmes et sortes de cantiques retraçant l'histoire de Noël et de la nouvelle année), tout en agitant leur "trigona" (petit triangle musical en acier sur lequel on frappe avec une baguette en acier). Ils sont chaleureusement reçus par leurs voisins qui les accueillent avec quelques pièces, des fruits ou des patisseries.

 

Le menu du réveillon de Noël est frugal pour les grecs et les chypriotes. En effet ce repas vient conclure une période de jeûne de 40 jours. Le lendemain matin après la messe la famille se retrouve autour de miel, des fruits secs et du Christopsomo (littéralement "le pain du Christ »).

 

En Hongrie

 

Les hongrois abordent la période de Noël avec de nombreuses traditions et superstitions. La première date importante est le dernier jour de novembre, la Saint André. Les jeunes filles capables de jeûner toute cette journée rêveront de leur futur mari. Ensuite, la Sainte-Lucie est considérée comme le jour des mauvais esprits car c'est la nuit la plus longue de l'année.

 

Autre tradition celle de la boîte contenant 12 papiers. Pour connaître le nom de son futur mari, une jeune fille doit prendre 12 papiers et écrire un nom de jeune homme sur onze des papiers. Elle laisse un papier blanc. Chaque jour jusqu'à Noël, elle en pioche un et le brûle dans la cheminée. Le papier restant le 24 décembre est le bon. Si c'est un papier blanc, elle ne se mariera pas.

 

En Italie

 

A l’Italie ! La patrie des pastas, de la pizza et du panettone célèbre Noël (Natale) différemment selon les régions avec cependant une constante : la présence d’une crèche dans la maison installée normalement 9 jours avant Noël.  

 

Dans le Sud de l’Italie et à Rome les enfants reçoivent leurs cadeaux dans la nuit du 5 janvier ! C’est la date à laquelle passe la Befana, sorcière aux cheveux blancs et vêtue de noir, qui se déplace sur son balai et distribue des bonbons aux enfants qui ont été sages. Les autres reçoivent du charbon !

 

En Lettonie

 

A Noël les lettons ont pour ancienne tradition de déambuler dans les rues costumés et masqués et de venir sonner à la porte des habitants. Ils sont reçus et accueillis avec de la nourriture et des boissons. Cette procession aide à éloigner les mauvais esprits.

 

Aux Pays-Bas

 

Aux Pays-Bas comme dans d’autres pays européens ont célèbre avec ferveur la Saint-Nicolas (Sinterklaas). Et cela débute tôt puisque les jeunes hollandais suivent dès la mi-novembre le périple de Saint-Nicolas qui quitte les côtes espagnoles pour arriver quelques semaines plus tard dans un port hollandais différent chaque année. A son arrivée le Saint est accueilli par plusieurs milliers de personnes !

 

En Pologne

 

Les polonais sont très attachés à Noël (Gwiazdka c’est-à-dire « petite étoile »). Arrivée avec les franciscains au XIIIème siècle la tradition de la crèche de Noël est très forte dans le pays. Elle est composée de deux étages : au-dessus la nativité et au-dessous les héros nationaux. A Cracovie la crèche de la ville est une véritable maquette de la ville colorée qui symbolise le charme de la cité et l’espoir apporté par Noël.

 

Le 24 décembre au soir l’apparition de la première étoile dans le ciel marque le début du repas du réveillon ! Le pain azyme décoré de scène de la nativité est partagé avant le diner et de la paille est glissée sous la table pour rappeler la naissance de Jésus dans une étable.

 

En République Tchèque

 

Les tchèques ne dressent jamais leur sapin avant le 24 décembre. Dans la nuit du réveillon petits et grands découvrent leurs cadeaux mais aussi des histoires et des traditions anciennes. Ainsi voir une étoile dans une pommé coupée en deux est signe de protection tout au long de la nouvelle année. De la même manière si l’on casse quatre noix d’affilés et que toutes se révèlent saines alors normalement la santé sera excellente pour l’année à venir.

 

Les femmes célibataires peuvent aussi tester leurs chances de se marier dans l’année qui vient en plaçant une branche de cerisier dans l’eau le 4 décembre. Si la branche fleurit avant Noël, la femme se mariera dans l’année.

 

 En Suède

 

Les suédois démarrent les festivités de fin d’années le quatrième dimanche avant Noël en allumant la première bougie du chandelier de l’Avent. Devant chaque fenêtre, scintillent les lumières des chandeliers et des étoiles de l'Avent.

 

Sainte Lucie est célébrée le 13 décembre : les Suédois défilent dans la rue et se régalent de brioches au safran, Lussekatter, pour le goûter servi dans les écoles ou en famille au petit déjeuner du lendemain.

 

Le 24 décembre au soir, chaque cadeau offert à un ami ou un proche est accompagné de quelques vers en rimes. Cette coutume des "coups de Noël", est très ancienne : on frappait à la porte de ses voisins avant de jeter un paquet avec quelques rimes ironiques voire incisives. Aujourd'hui, les rimes sont même parfois prérédigées dans le commerce, mais la tradition perdure.

 

Sources : Toute l'Europe, Go Euro et Tripconnexion

 

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz