Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Ressources Pédagogiques et Documentaires > Spéciale 2018 : Année européenne du Patrimoine culturel > L'Eurobaromètre : comment les européens perçoivent leur patrimoine culturel ?< Page Précédente

L'Eurobaromètre : comment les européens perçoivent leur patrimoine culturel ?

La Maison de l'Europe | L'Eurobaromètre : comment les européens perçoivent leur patrimoine culturel ?

Dans un rapport publié en octobre 2017, la Commission européenne s'est penchée sur le rapport qu'entretiennent les citoyens de l'Union européenne avec leur patrimoine culturel dans toute sa diversité. Visitent-ils des monuments historiques ? Pratiquent-ils régulièrement certaines traditions propres à leur pays ? Se montrent-ils intéressés par les problématiques liées à la culture ? A l'aube de 2018 Année européenne du patrimoine culturel, ce rapport de la Commission sur la patrimoine culturel permet d'en savoir plus sur le lien qui unit les européens à leur culture. 

 

La proximité du patrimoine européen avec ses citoyens 

 

L'un des principaux enseignements de ce rapport, c'est tout d'abord que la grande majorité des européens indiquent vivre à proximité d'un site ou d'un monument historique (60 %). Un résultat qui témoigne de la grande richesse du patrimoine culturel bâti en Europe ! Un patrimoine tangible qui côtoie également des nombreuses manifestations culturelles puisque 37% des européens ont également répondu qu'ils vivaient à côté d'évènements ou festivals traditionnels. 

 

 

Ainsi la culture fait véritablement partie du quotidien des citoyens de l'Union européenne. Ces derniers vivent à côté de monuments, de sites, de galeries d'arts, de musées ou de lieux dans lesquels sont organisés des manifestations culturelles. Leur lien avec le patrimoine culturel et donc un lien de proximité mais est-il plus approfondi ? 

 

L'intérêt des européens pour leur patrimoine 

 

La Commission s'est donc aussi intéressée à la question de l'intérêt des européens pour leur patrimoine. Il apparait alors qu'environ 51% des européens se disent personnellement impliqués dans le domaine du patrimoine culturel (visiter des sites, des musées, participer à des festivals, être bénévoles pour une manifestation culturelle etc...) et 55% ont utilisé Internet au cours des 12 derniers mois afin de réaliser au moins une activité liée au patrimoine culturel particulièrement en Suède et aux Pays-Bas.

 

Le patrimoine culturel, un atout touristique 

 

Le patrimoine culturel en Europe c'est également le tourisme. Sur les dix premières destinations touristiques du monde, six se situent en Europe (France, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, Autriche). l'Europe est l'un des continents les plus touristiques au monde et cela s'explique en partie par la richesse de son patrimoine culturel qui attirent chaque année plusieurs millions de visiteurs avides de découvrir le musée du Prado, le Colisée, le château de Versailles, les canaux d'Amsterdam, la dynamique vie culturelle berlinoise ou londonienne. Des envies de découvertes qui sont aussi très présentes en Europe. En effet de nombreux européens visitent leurs voisins et il apparait que le patrimoine culturel du pays joue un rôle important dans le choix d'une destination pour les vacances. Une majorité des européens interrogés (68 %) à l'occasion du rapport de la Commission ont reconnu que la présence de patrimoine culturel peut avoir une influence sur leur choix de destination de vacances. 

 

 

 

Patrimoine culturel et identité européenne 

 

En cette année européenne du patrimoine culturel une question mérite cependant d'être posée : comment les européens lient leur patrimoine, local, régional, national, à l'Europe et puis généralement à l'identité européenne ? 

 

Tout d'abord il apparait que le patrimoine culturel a un certaine importance pour les européens. Près de neuf personnes interrogées sur dix sont d'avis que le patrimoine culturel est important pour leur région (87%), 42% le déclarant très important. Plus de neuf sur dix (91%) estiment qu'il est important pour leur pays. Enfin, huit personnes interrogées sur dix (80%) pensent que le patrimoine culturel est important pour l'Union européenne, 39% le considérant très important pour l'UE.

 

 

Dans tous les pays, au moins six personnes interrogées sur dix estiment que le patrimoine culturel est important pour l'Union européenne. Un intérêt que la majorité des citoyens européens interrogés aimerait approfondir et qui, cependant, marque un premier pas vers une identité culturelle européenne commune. En effet à la question "vous sentez vous fier.e.s d'un monument ou d'un site historique, d'une oeuvre d'art ou d'une tradition d'un pays européen autre que (votre) pays ?" 71% des personnes interrogés se sont déclarées plutôt d'accord voire tout à fait d'accord avec cette affirmation. 

 

Si les européens reconnaissent que la culture européenne est extrêmement diverse ils lui confèrent également des atouts face à la mondialisation. Un certain nombre d'entre eux cependant sont plutôt en opposition avec l'idée d'une culture européenne commune, considérant que les pays sont trop différents les uns des autres (54%).

 

Le rapport permet tout de même de réaliser la place du patrimoine culturel en Europe. Il apparait que les monuments historiques mais aussi et surtout les traditions tiennent une place particulière dans le quotidien des européens et, si ces derniers restent attachés à leur spécifité locale,  ils sont ouverts et intéressés par la culture de leurs voisins. 

 

Malgré la très grande diversité de la culture en Europe il semble que les citoyens européens ont aussi beaucoup en commun. De la tradition du marché de Noël que l'on retrouve à l'est de la France, en Allemagne et dans de nombreux pays d'Europe de l'Est, à la très controversée corrida qui se pratique à la fois en France et en Espagne, les européens partagent bien des traditions au delà de leurs frontières respectives.

 

L'année européenne du patrimoine culturel arrive donc à point nommé pour ouvrir les européens à ce qu'ils ont en commun. Plus qu'une monnaie ou une politique les citoyens européens partagent également des valeurs et une histoire qui sont incarnées par leur patrimoine

 

Source : Eurobaromètre spécial 466 Etude commandée par la Commission européenne, Direction générale Education, jeunesse, sport et culture et coordonnée par la Direction générale Communication Le présent document ne représente pas le point de vue de la Commission européenne. Les interprétations et opinions qu’il contient n’engagent que les auteurs. Eurobaromètre spécial 466 – Vague EB88.1 – TNS opinion & social Le patrimoine culturel Rapport (à télécharger en PDF). 

 

 

 

 

 

 

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz