Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse

Le programme MEDIA et la place du cinéma en Europe

La Maison de l'Europe | Le programme MEDIA et la place du cinéma en Europe

La majorité des salles de cinéma européennes diffusent principalement des films américains. Face à l’hyperpuissance américaine en matière cinématographique, comment l’Europe parvient-elle diffuser des films ? Quelles sont les aides mises en place par l’Union Européenne afin d’accompagner et d’aider à la création cinématographique ?

 

Le cinéma en Europe 

 

Il suffit de regarder les palmarès du box-office dans différents pays européens pour constater que se sont souvent les productions hollywoodiennes qui trustent le haut du classement. Ainsi en 2016 en France Zootopie, de Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush, arriva en tête du box-office avec 4,78 millions d’entrées, suivi par Les Tuche 2, le rêve américain, d’Olivier Baroux, Vaiana, la légende du bout du monde (Ron Clements et John Musker), la superproduction de Disney, Rogue One – le dernier de la série des « Star Wars », de Gareth Edwards – et The Revenant, d’Alejandro Gonzalez Iñarritu pour lequel Leonardo di Caprio a remporté l’Oscar du meilleur acteur. (Le Monde).

 

 

Un constat d’autant plus frappant que si, à l’échelle européenne, le nombre d’entrées en salle augmente, ces sorties au cinéma se font principalement devant des films américains. En 2015, au palmarès européen des 20 succès cinématographiques de l’année, 18 étaient des productions américaines. Sortis cette année-là, Star Wars : Episode VII – The Force Awakens (Le Réveil de la Force en français), Les Minions, et Spectre (James Bond) récoltaient à eux seuls près de 40 millions d’entrées. Seuls deux films européens parvenaient à se hisser dans ce classement : le français Taken 3 et l’allemand Fack ju Göthe 2. ( La revue européenne des médias et du numérique). 

 

 

Ainsi face à l’ogre américain il n’est pas aisé pour les productions européennes de se faire une place au soleil. Certaines créations arrivent cependant à attirer les spectateurs dans leur pays d’origine. C’est le cas en France où en 2016, le cinéma français représentait 35,8% des entrées derrière les films américains (52,9%) et devant les productions européennes (9,2%). Ici se pose en réalité le principal problème du cinéma européen. Comment faire pour que le spectateur français ait davantage envie de découvrir un film allemand ou danois plutôt qu’américain ? Sur le continent Europe à la fois très divers et très proche culturellement il s’agit pour l’Union Européenne d’aider à la création et à la diffusion d’œuvres européennes dans les pays d’Europe. (Le Monde)

 

Le volet MEDIA du programme Europe CREATIVE 

 

Le volet MEDIA du programme EUROPE CREATIVE, adopté pour la première fois en 1991, et qui depuis, établit pour une période de cinq à sept ans différents plans d’aide au développement de l’industrie audiovisuelle européenne, a un objectif principal : Soutenir la création de projets cinématographiques ainsi que la distribution et la vente de films européens à l’étranger. L’ensemble des pays membres de l’Union Européenne ainsi que plusieurs états partenaires participent à ce programme. Grâce à ce programme des films français peuvent être distribués dans les pays de l’UE que ce soit en Espagne, en Italie, en Allemagne ou en République Tchèque et des films de ces pays-là peuvent également être diffusés dans des salles de cinéma en France. (L'Express)

 

Le programme MEDIA bénéficient à environ 300 films par an, son aide a notamment aidé des films comme l’Auberge Espagnole, La Vie est belle ou La Vie des Autres de voir le Jour. Des films européens qui ont notamment été récompensés par plusieurs prix et nominations aux Oscars. (INA Global)

 

Géré conjointement par la Direction générale de l'Education et de la Culture de la Commission Européenne et  l'Agence Exécutive Education, Audiovisuel et Culture s'organise autour de cinq axes principaux :

 

  • Promouvoir la distribution des travaux culturels européens et leur accès à des marchés différents 
  • Aider au développement de projets par le biais de financements et de subventions 
  • Soutenir la production de programmes de télévisions ou de jeux vidéos
  • Mettre en place des activités ayant pour objectif de développer l'intérêt et l'accès aux travaux audivisuels 
  • Mettre en place des activités pour promouvoir les films et le cinéma (réseaux de cinéma, festivals etc..) 
  • Etablir des mesures qui facilitent les co-productions internationales et renforcent la circulation et les distributions des oeuvres
  • Aider au renforcement des compétences et des capacités des professionnels du secteur de l'audiovisuel 

 

Le programme MEDIA, depuis quelques années, cherche véritablement à accompagner le secteur de l'audiovisuel dans sa transition numérique. Face à de nouveaux enjeux, (propriété intellectuelle, dématérialisation, etc..) il propose la mise en place de projets qui permettent aux oeuvres audiovisuelles européennes de voir le jour mais également d'être distribuées à une plus large audience ce qui à un impact important sur les questions de diversité culturelle.En parallèle l'UE organise également des prix comme le prix LUX qui, chaque année, récompense un film européen. Le long-métrage récompensé est traduit dans les 24 langues officielles de l'Union et est diffusé dans les 28 Etats-Membres. 

 

De 2007 à 2013 le budget du programme MEDIA était de 755 millions d'euros. 

 

Pour en savoir plus : Programme Europe Creative Media 

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz