Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > Drapeau européen : à la France signe la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne< Page Précédente

Drapeau européen : à la France signe la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne

La Maison de l'Europe | Drapeau européen : à la France signe la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne

Après une première annonce à la Foire du Livre de Francfort, le président de la République a officiellement reconnu le drapeau européen ce  jeudi  19 octobre. 

 

Presque deux semaines après la polémique sur la présence du drapeau européen dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale, Emmanuel Macron a officiellement reconnu le statut des symboles européens en France. Une annonce de l'Elysée du 19 octobre a ainsi révélé que le président de la République avait adressé une lettre à Donald Tusk, président du Conseil Européen, dans laquelle il officialisait la reconnaissance par la France de la déclaration 52 du Traité de Lisbonne qui concerne les symboles européens.

 

Une annonce réitérée ce jeudi 19 octobre à son arrivée à Bruxelles pour la tenue du Conseil Européen « Je suis très heureux, là où plusieurs cherchent aujourd’hui à créer des divisions, un repli français, de réaffirmer l’attachement de la France au drapeau et à l’hymne européen» a ainsi affirmé le président de la République. 

 

Dix jours plus tôt, en visite en Allemagne à l'occasion de la foire du livre de Francfort, Emmanuel Macron effectuait une première prise de position sur la question du statut des symboles de l'Union européenne : « j’affirmerai officiellement que la France reconnaît le statut de l’hymne européen et du drapeau européen, ce qui ne permettra pas à certains d’enlever le drapeau européen de l’hémicycle français ou de tout autre lieu ». Une manière de répondre à Jean-Luc Mélenchon et à la France Insoumise qui avaient alors déposé un amendement prévoyant que « seuls peuvent être présents dans l’Hémicycle le drapeau tricolore (…) et le drapeau de l’Organisation des Nations unies (ONU) ». Amendement qui avait par la suite été rejeté. 
 

Cette déclaration faisait alors écho aux appels de plusieurs mouvements européens demandant à Emmanuel Macron de reconnaitre le statut du drapeau européen. C'est notamment le cas du Mouvement Européen qui avait rédigé et partagé une déclaration appelant le président de la République à signer la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne : 

 

 

Monsieur le Président de la République,


 
Des partis politiques demandent d'interdire la présence du drapeau européen dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Cette demande navrante nous incite à renouveler l'appel que nous avons lancé à signer la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne, qui reconnaît le drapeau, l'hymne, l'euro et le 9 mai comme "symboles de l'appartenance commune des citoyens à l'Union européenne et de leur lien avec celle-ci".


 
Cette déclaration affirme clairement que le drapeau européen marque un attachement à l'appartenance à l'Union européenne, partagé par une large majorité de Français, comme les récentes élections nationales l'ont confirmé. Hisser le drapeau européen sur nos bâtiments publics au côté du drapeau français symbolise aussi notre double citoyenneté.


 
Hisser haut les couleurs du drapeau européen n'interdit naturellement en rien l'existence d'un débat pluraliste sur les décisions, les politiques et l'avenir de l'Union européenne, débat que le Mouvement Européen s'emploie à promouvoir partout en France. La présence du drapeau français a-t-elle jamais attenté à la vitalité du débat démocratique national ?


 
16 des pays de l'UE ont déjà signé la déclaration n°52 du Traité de Lisbonne : au tour de la France de le faire désormais ! Votre élection à la présidence de la République vous en donne le pouvoir. Vos prises de position sur l'Europe vous y prédisposent. L'actualité vous y invite : signez Monsieur le Président !



Les militants du Mouvement Européen - France

 

 

EURACTIV a reprit l’appel à signer la Déclaration 52 de Traité de Lisbonne, d’Yves Bertoncini, Président du Mouvement Européen – France.

 

(Retrouvez cet appel en format PDF et partagez-le en ligne avec le hashtag #Déclaration52)

 

 

Le drapeau européen a fait son entrée dans l'hémicycle en France en 2008, à l'occasion de la présidence française de l'Union Européenne. Avec l'hymne européen, il a été reconnu par 16 états sur les 28 membres de l'Union Européenne, par la signature d'une déclaration commune annexée au Traité de Lisbonne. 

 

 

 

Sources : http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/10/10/macron-veut-reconnaitre-le-statut-du-drapeau-europeen_5199031_823448.html et http://www.france24.com/fr/20171011-macron-reconnaitre-drapeau-europeen-melenchon-insoumis-dupont-aignan-assemblee-nationale 

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz