Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > La Commission Juncker fait le point après deux ans< Page Précédente

La Commission Juncker fait le point après deux ans

La Maison de l'Europe | Copyright ec.europa.eu

 

Le 1er novembre 2016 marque les deux ans de la Commission Juncker. Le site de la Commission propose de faire le point avec une série de présentations qui donne une vue d’ensemble des progrès réalisés pour chacune des priorités de la Commission au cours de ces deux années. Les objectifs futurs qui restent à atteindre sont également présentés. Nous avons fait un résumé des principales avancées au niveau de chaque dossier.

 

 

  1. Le plan d'investissement pour l'Europe :

Le plan d’investissement pour l’Europe de 315 milliards d’euros, convenu il y a plus d’un an, a mobilisé 116 milliards d'euros d'investissements dans sa première année d'application.  La Commission propose d’aller plus loin en prolongeant la durée du Fonds européens pour les investissements stratégiques (FEIS) en doublant sa capacité financière pour fournir un financement total d'au moins 500 milliards d'euros d'ici à 2020.

 

  1.  Un marché unique numérique pour l'Europe

Jean-Claude Juncker explique que nous avons besoin de l’ensemble des technologies numériques, et d’un accès à l’Internet haut débit. Une mesure importante prise durant ces deux années est le lancement d’un marché unique numérique pour l’Europe et la suppression des frais d’itinérance (roaming) à partir du 15 juin 2017.

 

  1. L'union de l'énergie et l'action pour le climat

L’Union européenne a traduit les ambitions climatiques en action pour le climat avec l'accord de Paris. . Le prochain objectif de la Commission est de créer une union de l’énergie et d’action pour le climat en utilisant une énergie propre pour favoriser la croissance dans le futur.

 

  1. Programme de l'Union européenne pour la fiscalité

Un accord politique sur l’échange automatique d’informations relatives aux décisions fiscales et une Directive sur la lutte contre l’évasion fiscale ont été mises en œuvre durant ces deux années. Le Président Jean-Claude Juncker annonce aussi qu’une nouvelle proposition législative concernant les déclarations pays par pays a été lancée en 2016.

 

  1. Une union des marchés des capitaux pour l'Europe

L’objectif lancé il y a deux ans et qui continue d’être mené est de créer une union des marchés des capitaux pour l’Europe afin de faciliter l’investissement transfrontière et renforcer la capacité à préserver la stabilité financière au sein de l’Union européenne.

 

  1. Compléter l'Union économique et monétaire

Depuis la crise économique, la Commission axe son travail sur l’approfondissement de l’Union économique (mise en place durant ces deux années d’un semestre européen de coordination des politiques économiques par exemple…) Il explique aussi que les déficits publics, qui en 2009 se chiffraient à 6,3 % en moyenne dans la zone euro, sont aujourd’hui en moyenne inférieurs à 2%.

 

  1. Une Europe sociale

La Commission a conclu un accord en 2015 avec les partenaires sociaux dont l’objectif  est d’associer davantage ceux-ci au semestre européen pour assurer une meilleure réglementation. Enfin la Commission a aussi réalisé « la garantie pour la jeunesse » qui a permis de réduire de 1,4 million le nombre de jeunes chômeurs dans l’UE depuis 2013.

 

  1. Le commerce

La Commission souhaite favoriser le commerce et les exportations vers l’international. Elle a lancé un accord commercial UE-Canada (AECG ou CETA en anglais), le TTIP avec les Etats-Unis et souhaite dans le futur conclure un accord de libre-échange avec le Vietnam et le Japon.

 

  1. Justice et droits fondamentaux

En deux ans la Commission s’est concentrée sur la protection des données de la vie privée, la lutte contre les discours haineux et les discriminations en ligne et hors ligne, la garantie d’un accès à la justice pour tous et la promotion des droits fondamentaux.

 

  1. L'union de la sécurité

La Commission souhaite harmoniser la sécurité des Etats-membres et créer une véritable union de la sécurité notamment grâce à son programme européen de sécurité. L’objectif principal a été de prévenir la radicalisation sur internet. Ensuite de créer un corps européen de garde-frontières et de garde-côtes pour renforcer les frontières. Enfin elle a aussi renforcé la police européenne Europol en améliorant l’échange d’informations et la coopération entre les services.

 

  1. Migration

La Commission a consacré 21,74 millions d’euros d’aide humanitaire de l’UE pour aider les réfugiés et les migrants dans les Balkans occidentaux et a prévu une aide financière pour les Etats-membres de 7 milliards d’euros pour la période 2014-2020. Vidéo.

 

  1. Un acteur international plus fort

La Commission souhaite créer une défense européenne renforcée avec l’OTAN et augmenter le poids économique de son industrie au niveau international. Enfin elle a prévu de consacrer 100 millions d’euros jusqu'en 2020 pour renforcer les capacités de sécurité de l’Union européenne.

 

  1. Améliorer la réglementation et la transparence

L’objectif principal de la  Commission Juncker depuis deux ans a été la simplification des procédures et des politiques menées par l’Union européenne pour gagner en efficacité. Enfin de nouvelles règles en matière de transparence ont aussi été mises en place par la Commission afin de renforcer le dialogue et la confiance avec l’ensemble des citoyens.

 

 

Veuillez cliquer ici pour consulter le site de la Commission européenne

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz