Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > Journées européennes du patrimoine 2016 : quand ouverture des musées rime avec citoyenneté< Page Précédente

Journées européennes du patrimoine 2016 : quand ouverture des musées rime avec citoyenneté

La Maison de l'Europe | Journée européennes du Patrimoine à l'hôtel de Coulanges

Les Journées européennes du patrimoine débutent les 17 et 18 septembre prochains. A cette occasion, le Centre Europe Direct de la Maison de l’Europe de Paris et le Mouvement européen-France ouvrent les portes de leurs locaux de l’hôtel de Coulanges pour inviter Franciliens et curieux à découvrir les liens entre patrimoine et citoyenneté.

 

 

Elles font maintenant partie du paysage français et européen. Chaque année, lors du troisième week-end de septembre, les Journées européennes du patrimoine reviennent avec leur lot d’animations et de festivités, permettant aux citoyens de venir découvrir durant 48 heures des lieux historiques souvent fermés au public. Initiée en France en 1984 sous le nom de "Journée Portes ouvertes des monuments" par Jack Lang, alors ministre de la Culture, cette initiative s’est ensuite développée dans plusieurs pays quand le Conseil de l’Europe (une organisation de 47 États membres) s’en est emparé, le 3 octobre 1985 à Grenade. Désormais, l’événement dure tout un week-end et pas moins de 50 pays jouent le jeu et proposent différentes animations autour de leurs monuments les plus prestigieux.

 

Car les Journées européennes du patrimoine n’ont cessé de prendre de l’ampleur depuis leur création. D’abord plutôt confidentielles avec moins d’une dizaine de pays participants, elles gagnent officiellement le soutien de l’Union européenne en 1991 et passe l’année suivante d’un à deux jours d’ouverture pour les sites et monuments historiques, tandis que 18 États y participent. C’est ensuite en 1999 qu’elles accroissent leurs ressources et leur visibilité en devenant une initiative conjointe du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne. Depuis lors, leur succès ne se dément pas avec 30 millions de visiteurs par an et plus de 50.000 monuments et sites ouverts. L’événement s’étend même au-delà de l’Europe avec la participation de pays comme Taïwan. Rien qu’en France, les citoyens pourront profiter cette année de l’ouverture de 17.000 monuments et de plus de 26.000 animations.

 

Si l’idée première est de montrer, à l’image des Itinéraires culturels européens, que l’Europe possède une histoire et un patrimoine communs, les différents pays tentent à leur manière d’aller plus loin. Ainsi, chaque année en France un thème est choisi pour donner une couleur à cet événement. Pour 2016, les animations seront axées sur "Patrimoine et citoyenneté", un thème qui avait déjà été utilisé en 1999. Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, précise notamment que ce sujet permet à la fois "l’appropriation par tous d’un bien commun, d’une histoire commune", mais aussi de montrer "que le patrimoine est à la fois un symbole de la citoyenneté (française), et un lieu où elle peut trouver à s’exercer et à se renforcer" et, donc, que "la pleine appropriation du patrimoine renforce le lien social".

 

A travers ces paroles, la ministre de la Culture résume bien le travail des associations européennes. Depuis des années, elles tentent de faire prendre conscience à tous à quel point la dimension européenne de la citoyenneté est importante. Ce travail au quotidien auprès de la société civile, c’est celui d’expliquer pourquoi l’Union européenne a choisi "Unie dans la diversité" comme devise, pourquoi nous avons décidé d’avoir une monnaie commune et pourquoi, malgré nos différences et nos divergences passées et présentes, nous promouvons toujours davantage le vivre ensemble à travers la citoyenneté européenne. C’est en quelque sorte celui de montrer que l’Union européenne n’est pas qu’un ensemble d’institutions mettant en place des directives et des règlements, mais bien un ensemble de valeurs et de droits fondamentaux partagés.

 

Pour cette 33ème édition des Journées européennes du Patrimoine, l’hôtel de Coulanges ouvre ses portes au grand public et le Centre d’Information Europe Direct de la Maison de l’Europe de Paris, le Mouvement-européen France ainsi que de nombreuses associations européennes (Association Jean Monnet, le Conseil de l’Europe, les Jeunes-européens France, Des Europes et des Hommes, l’UNESCO) et sociales (Kidilangues, l’association MAG jeunes LGBT…) seront au rendez-vous pour parler de la citoyenneté dans tous ses aspects. Discussions, documentation, quiz, musique, théâtre d’improvisation égaieront la Cour de l’ancien Hôtel particulier de Madame de Sévigné durant ces deux après-midi. Venez nombreux!

 

Cliquez ici pour la version pdf.

 

Publié le 14 septembre sur France Soir.

 

 

 

La Maison de l'Europe - 35-37, rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz