Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > « Mustang » consacrée au Prix LUX du Film européen< Page Précédente

« Mustang » consacrée au Prix LUX du Film européen

La Maison de l'Europe | « Mustang » consacrée au Prix LUX du Film européen

Le Parlement européen a décerné le 24 novembre dernier le Prix LUX 2015 à « Mustang » de Deniz Gamze Ergüven. Ce film franco-turque-allemand raconte l'histoire de cinq sœurs turques qui, animées par une même envie de liberté, tentent d'échapper aux contraintes imposées par la société traditionnelle. Un seul mot d’ordre pour les membres du jury : la mise en lumière de la diversité européenne et ses enjeux.


« À une époque où les ennemis du pluralisme se battent pour détruire notre culture par la brutalité, nous devons défendre notre diversité. C'est la raison pour laquelle ce prix est si important » a déclaré Martin Schulz, Président du Parlement européen, lors de la remise du prix en session plénière.


Les deux autres finalistes de l'édition 2015 étaient « Mediterranea » de Jonas Carpignano et Urok (La Leçon) de Kristina Grozeva et Petar Valchanov. Le lauréat a été désigné suite au vote des députés européens.

Le Parlement finance les traductions et les sous-titrages de chacun des trois films finalistes pour le Prix LUX dans les 24 langues officielles de l'Union européenne. Les trois films sont projetés dans les 28 pays de l'Union européenne lors des Journées LUX du cinéma, de septembre à décembre. L'objectif est de partager la richesse et la diversité du cinéma européen avec autant d'Européens que possible et de susciter la discussion sur les sujets abordés dans les films sélectionnés. C’est fin novembre, que le lauréat reçoit le Prix Lux face aux députés européens.


Dans sa conception le Prix LUX répond au plus grand défi du cinéma européen : une audience plus large pour les films, souvent limités à la distribution dans leur pays d’origine. Le paradoxe : 63% des films projetés dans les cinémas de l’Union européenne sont des films européens mais 65% des films vus au cinéma en Europe sont des productions américaines. La plupart des films produits en Europe ne sortent pratiquement que dans leur pays d’origine et seuls 8% sont distribués en dehors de l’Union européenne. A l’inverse, les films américains sont largement distribués en Europe et ont une audience beaucoup plus large.


La répartition des subventions publiques de l’industrie cinématographique européenne sont pointées du doigt : près de 70% des subventions européennes sont consacrées à la production laissant finalement un financement insuffisant pour la commercialisation ou la distribution.


« La visibilité et la promotion des films européens dans le monde numérique sont des éléments vitaux pour atteindre de plus grandes audiences. Nous devons atteindre des niveaux de financement plus équilibrés entre la production, la promotion et la distribution.» avait déclaré Bogdan Brunon Wenta, député polonais (PPE) en charge d’un rapport sur le cinéma européen à l’ère du numérique en avril dernier.


Les députés européens ont fait depuis lors plusieurs suggestions pour stimuler la diffusion du cinéma européen. Il s’agit bien évidemment d’encourager le sous-titrage des films, comme le fait le Prix LUX mais également de soutenir les coproductions européennes pour une plus large diffusion des films. Le Parlement européen a appelé la Commission européenne et les États à soutenir la modernisation des équipements des cinémas pour que tous disposent d’écrans avec projection numérique et technologie sonore. Bien que 90% des écrans soient déjà digitalisés, les petits cinémas ont encore besoin d’un soutien financier pour moderniser leurs équipements. Ces technologies permettent un partage plus rapide et moins coûteux des films. Enfin, dernier enjeu et non des moindres : la numérisation, la préservation et la disponibilité en ligne du patrimoine cinématographique européen.


Dans ce sens, le Prix LUX permet la diffusion de films qui n’auraient peut-être jamais franchi les frontières de leur pays. En outre, ce prix valorise des films qui montrent, dénoncent, interrogent la société contemporaine. C’est ainsi que l’année dernière la coproduction polonaise et danoise « Ida » de Pawel Pawlikowski avait été récompensée au Prix Lux 2014 pour être finalement sacrée « meilleur film étranger » aux Oscar 2015. Ida, jeune femme sur le point d’entrer dans les ordres dans la Pologne des années 1960, part à la recherche de son passé. À mesure que le mystère de ses origines se lève, Ida découvre la vie hors du couvent, la faiblesse des hommes, la musique…Le film sera diffusé gratuitement à la Maison de l’Europe de Paris, le 15 décembre 2015 avec le soutien du Bureau d’Information du Parlement européen en France.

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz