Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > 2015, "ANNÉE DE LA LUMIÈRE": DES FINANCEMENTS EUROPÉENS ÉCLAIRÉS POUR NOTRE QUOTIDIEN< Page Précédente

2015, "ANNÉE DE LA LUMIÈRE": DES FINANCEMENTS EUROPÉENS ÉCLAIRÉS POUR NOTRE QUOTIDIEN

L'Assemblée générale de l'ONU a décrété 2015 "Année de la lumière". L'Union européenne finance et soutient plusieurs programmes de recherche et d'initiatives dans ce domaine.

La Maison de l'Europe | L'ONU et l'UE s'intéressent à la lumière. ©Mohamed Azakir/Reuters

Limiter le changement climatique, préserver l’environnement ou améliorer notre santé: pour chacun de ces domaines, l’usage de technologies plus propres représente une alternative. 

Pour cela, pourquoi ne pas réfléchir davantage à l’utilisation de la lumière, une de nos ressources naturelles les plus anciennes?


Cette idée, c’est celle de l’Assemblée générale des Nations Unies qui a déclaré que l’année 2015 serait consacrée à la lumière et à ses usages techniques. Pour l’occasion, un site internet a été mis en place, recensant les événements relatifs à cette "Année de la lumière", une histoire de son utilisation et des différents projets innovants mis en place.


Sur ce sujet, l’Union européenne n’est pas en reste. Elle promeut des technologies modernes basées sur l’utilisation ou la reproduction de lumière à travers son programme européen de soutien à la recherche et au développement, Horizon 2020, dont les objectifs sont de favoriser l’excellence scientifique, la primauté industrielle et de relever les défis sociétaux.


De nombreux projets sont mis en avant via le portail CORDIS, le service d’information sur la recherche et le développement. Il suffit d’explorer le site pour se rendre compte que l’Europe finance beaucoup de projets qui pourront potentiellement changer notre quotidien dans de nombreux domaines (santé, communication, énergie, etc.). Voici un tour d’horizon de certaines de ces innovations lumineuses:


> En matière de santé et bien-être:


De nombreux sociologues ont montré que l’exposition à la lumière naturelle au travail permettait d’être plus productif. Ainsi, plusieurs projets se sont développés afin de favoriser la création, à partir de LED et de nanotechnologies, d’une lumière proche de la lumière naturelle. Le projet à l’origine de cette technologie se nomme Coelux et a été financé par des fonds européens. Certaines installations ont déjà été réalisées notamment dans un hôpital à Milan. De son côté, Skycoat, un projet italien, vise à inciter les architectes à investir l’espace sous-terrain en recréant cette fausse lumière naturelle et, ainsi, diminuer la construction de gratte-ciels dans les grandes villes.


> En matière de communication:


L’une des révolutions de ces dernières années fut l’instauration de la fibre optique qui utilise les propriétés de la lumière pour permettre une transmission de données plus rapide. Et c’est encore grâce à la lumière que notre communication locale pourrait évoluer via le projet OMEGA financé à 65% par l’Union européenne. Il s’agit d’utiliser la lumière visible des lampes LED afin de permettre une connexion sans fil équivalente à celle du Wi-Fi, d’où son nom Li-Fi (Light Fidelity). Cette technologie pourrait alors être utile dans les milieux hospitaliers où les réseaux de transmission radio (utilisés par le Wi-Fi) sont interdits ou posent problème en interférant avec certains équipements.


> En matière de protection de l’environnement:


Que ce soit au niveau des océans ou simplement dans des pays en voie de développement, la pollution de l’eau reste un problème. L’utilisation de la lumière pourrait permettre de rendre l’eau plus propre via un système de photo-catalyse, c’est-à-dire de désinfection de l’eau (élimination de micro-organismes tels que les bactéries, virus et champignons). Le projet vient d’Allemagne et se nomme Nanohap. Il vise à mettre en place des solutions plus efficaces de photo-catalyse pour assainir plus facilement de grands volumes et même créer des surfaces autonettoyantes.


Ainsi le programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne tente de creuser toujours davantage les apports techniques que la lumière pourrait apporter à notre quotidien. Si certaines applications sont déjà possibles (Coelux), d’autres restent au stade de l’expérimentation (Nanohap). Et si un jour se déplacer à la vitesse de la lumière cessait d’être un mythe?


Pour plus d’informations:


> le site des Nations Unies consacré à "L’année de la lumière": Light2015


> le site français: Lumière2015


> Le site sur les projets de recherche et d’innovation financés par l’Union européenne: CORDIS



PHOTO:©Mohamed Azakir/Reuters


Article rédigé par la Maison de l'Europe de Paris et publié par France soir le Mardi 04 Août 2015


Cliquer ici pour télécharger l'article en version pdf.

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz