Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse

AOUT: AIDE HUMANITAIRE

La Maison de l'Europe | AOUT: AIDE HUMANITAIRE

"Les catastrophes naturelles, les guerres et les conflits peuvent avoir des conséquences dévastatrices sur les populations civiles, en les privant, parfois du jour au lendemain, des conditions de base pour survivre, comme la nourriture et l'électricité. L’aide humanitaire assure la survie des populations touchées par une crise en répondant à leurs besoins fondamentaux, comme l’alimentation, l'hébergement, l'eau potable et la protection physique. L’Union européenne offre son aide sans condition. Elle est destinéeà tous ceux qui en ont besoin, quels que soient leur race, origine ethnique, religion, sexe,âge ou convictions politiques. Elle se préoccupe de dignité humaine, pas de politique." (Source: Année européenne pour le développement




L’aide humanitaire de l’Union européenne est géré par l’Office d’aide humanitaire(ECHO) créé en 1992 avec«leur objectif est de sauver et préserver des vies, de prévenir et soulager les souffrances humaines et de sauvegarder l’intégrité et la dignité des populations affectées par les catastrophes, qu’elles soient de cause naturelle ou humaine».



Les actions menées par l’UE doivent être conforme aux principes de droit humanitaire suivants:


· l'humanité:toute personne doit être traitée humainement en toute circonstance, une attention particulière devant être accordée aux personnes les plus vulnérables de la population. La dignité de toutes les victimes doit être respectée et protégée.


· l'impartialité ou non-discrimination :l’aide humanitaire doit être fournie sur la seule base des besoins, sans discrimination entre les populations touchées ou au sein de celles-ci.


· l'indépendance :les objectifs humanitaires sont indépendants d’objectifs politiques,économiques ou militaires: le seul but est de soulager et de prévenir les souffrances des victimes des crises humanitaires.


· la neutralité :L’aide humanitaire ne doit pas favoriser une partie plutôt qu’une autre dans un conflit armé ou dans tout autre différend.


Au total, l’aide de l’UE (en considérant UE + Etats membres) arrive à hauteur de 50 % des aides internationales (56 milliards d'euro en 2013). Cette aide est fortement soutenue par les européens.


De ces 56 milliards, l'Union européenne(UE + Etats membres) donne € 3,7 milliards en soutien à la population syrienne. La crise syrienne est considérée comme la plus grande crise humanitaire depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. 

Pour faire face à cette crise, l'Union européenne à mise en place différents outils pour venir en aide à la population syrienne : soutien financier en aides humanitaire, aide au développement, aide économique et aide à la stabilisation en aidant au même temps les pays voisins de la Syrie.





Avec une population de 23 132 457 hab. en 2015 la situation du pays est la suivante:

- 12,2 millions de personnes qui nécessitentune aide humanitaire à l’intérieur de la Syrie


- 7,6 personnes déplacées à l’intérieur du pays


- 4 millions enregistrées et en attente d’être enregistré dans les pays limitrophes, avec:


Le Liban qui accueille la plus importante population de réfugiés par habitant au monde, avec près d’1,2 million de réfugiés syriens;


La Turquie avec plus d’1,76 million de réfugiés syriens, soit le plus important nombre au monde de réfugiés syriens établis dans un même pays.


La situation continue à être en détérioration avec des violences et un conflit ininterrompus entre les forces gouvernementales et les groupes armés de l’opposition avec un grand impact sur les civils et notamment avec des grandes violations des droits de l’homme.


Par conséquence, en 2015 la Commission européenne a décidé augmenter le montant d’aide de€ 136 millions, à utiliser, moitié dans l’intérieur du pays et moitié pour les réfugiés syriens et leurs communautés d'accueils.


Les fonds octroyés par la Commission européenne à des fins humanitaires servent à assurer une aide médicale d’urgence, une protection, une assistance alimentaire-nutritionnelle, l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène, l’hébergement et les services logistiques.

Les citoyens syriens qui font une demande d'asile dans l'UE atteint désormais 19 % du total des requêtes d'asile, c'est-à-dire une personne sur 5.


Face à une guerre qui semble sans fin, une dernière raison soulevée pousse l'Union européenne à intervenir davantage pour trouver une solution.


C'est pour ça que les Etats membres se sont engagés à accueillir 32 000 demandeurs d'asile d'Italie et de Grèce (des 40 000 proposés par la Commission européenne) pour soulager la pression des pays voisins et essayer d'apporter de la stabilité dans une région fortement touchée par conflits et crises.


[Source: http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/syria_fr.pdf]


Photo credit: UNHCR/D.Khamissy





Comprendre la situation en Syrie en 5 minutes par lemondefr

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz