Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > L'Association > Éditos et actualités de la Présidente > Editorial- JUILLET 2015< Page Précédente

Editorial- JUILLET 2015

Dans la douleur, le dossier grec sort de la paralysie totale. Mais l’Union européenne est loin d’avoir réglé tous les problèmes qui se posent à elle.


On est soulagé de constater l’existence d’un accord, progressivement ratifié par tous les pays, leurs gouvernements ou leurs Parlements. Cet accord permet d’éviter le pire, à savoir la ruine totale des citoyens grecs les plus modestes, incapables de vivre dans un pays sans banques, sans activités commerciales ou industrielles. A court terme, l’accord évite la thrombose.


Mais, à plus long terme, restent d’énormes chantiers à prendre en main : celui de la cohérence des politiques économiques et de la gouvernance économique, celui de l’équilibre entre croissance et orthodoxie budgétaire, celui de la compatibilité entre protection sociale et prise de risque, etc.


La crise grecque a montré à quel point la Grèce avait besoin de réformes qui auraient dû intervenir depuis longtemps. Mais elle a aussi donné l’occasion de voir clairement les insuffisances et les inadaptations des institutions et des politiques européennes.


D’une certaine manière, la crise a, en partie, déblayé le terrain.


Un souhait très fort : que les autorités responsables sachent profiter de l’occasion qui leur est offerte pour faire avancer l’intégration européenne, pour renforcer la cohésion entre les pays, et pour mobiliser les énergies vers un projet commun.


Catherine Lalumière

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz