Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > 2 mars 2014 : l'Ukraine< Page Précédente

2 mars 2014 : l'Ukraine

Ces dernières années, l’Union européenne semblait ne s’occuper que de ses difficultés internes ; déséquilibre des finances publiques des Etats membres, préservation de l’euro, remise en ordre du secteur bancaire, nécessité d’une politique industrielle à l’échelle de l’Union, préservation de nos systèmes de protection sociale, etc. L’UE avait eu fort à faire pour mettre de l’ordre dans la maison.


Mais, pendant ce temps-là, le monde continue de bouger, notamment dans le proche voisinage de l’UE ; ainsi en Ukraine.


D’ores et déjà le cas ukrainien nous montre énormément de choses.

D’un côté un peuple qui a soif de liberté et se tourne vers l’UE avec l’espoir que celle-ci pourra les aider. Pour nos europhobes, il y a là matière à réflexion. Oui, il y a encore des millions de gens dans le monde qui font de l’Europe un symbole de liberté, de démocratie, de respect de la personne humaine.

D’un autre côté on constate avec crainte des menaces sur la paix. Que va faire la Russie ? Les « autruches » d’Europe occidentale qui pensent que la paix est évidemment acquise à jamais sur notre continent, ont eux aussi matière à réflexion. La paix n’est jamais un acquis définitif qui nous autoriserait à dormir sur nos deux oreilles. Nous avons besoin d’une vraie politique étrangère européenne avec de vraies stratégies, notamment avec la Russie, nous avons besoin d’une vraie politique de défense…


Bref, l’Ukraine nous oblige à sortir de notre tendance à l’introspection. Ne résistons pas à cette obligation. Demain risque d’être trop tard.

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz